Mémoires Sonores

Du patrimoine technique et industriel

Découvrir le projet

Le projet Mémoires Sonores a été initié suite à l’appel à projets arts & culture de Réseau Canopé. Il vise à soutenir des projets en faveur de l’éducation artistique et culturelle, construits en collaboration avec des structures culturelles et associatives.

Porté par Engrenages, le projet réalisé durant l’année 2016-2017 a porté sur un travail de collecte et de création sonores autour du patrimoine technique et industriel jurassien. Trois classes de CM1-CM2 – Salins-les-Bains, Ravilloles et Bois d’Amont – se sont investies tout au long de l’année dans le projet.

En partenariat avec Réseau Canopé, la DSDEN du Jura et trois sites du réseau – la Grande-Saline-Musée du sel, l’Atelier des savoir-faire et le Musée de la boissellerie, l’objectif était de créer un paysage sonore pour valoriser le patrimoine industriel des musées : il s’agissait de propose une réinterprétation sonore des lieux, des machines, des savoir-faire et des hommes. Les élèves ont ainsi composé des morceaux de musique à partir de sons collectés in situ et réalisé le reportage de cette collecte.

Le projet s’est appuyé sur la démarche artistique d’un intervenant, Pierre-André Pernin, musicien spécialisé dans la musique assistée par ordinateur. L’artiste a accompagné les élèves durant les étapes de collecte et de création sonores :

Le but de ma démarche pour ce projet a été de permettre aux élèves de faire le lien entre son et musique, d’entendre la musique du monde qui les entoure et d’utiliser les outils de création nécessaires pour mettre en musique ce monde.

 

Ecouter les créations sonores des élèves

Les morceaux créés avec les sons collectés à la Grande Saline-Musée du sel de Salins-les-Bains

 

Les morceaux créés avec les sons collectés au Musée de la boissellerie de Bois d’Amont

 

Les morceaux créés avec les sons collectés à l’Atelier des savoir-faire de Ravilloles

 

Voir aussi ...